DIU de Pathologie fœtale et placentaire

Objectifs

Répondre à la demande croissante de formation des médecins spécialisés en fœtopathologie amenés à exercer dans les laboratoires publics (hospitalo-universitaires - hospitaliers) et privés.
Prise en charge des examens fœtopathologiques devenus indispensables après tout échec de grossesse et rendus obligatoires après les Interruptions Médicales de Grossesse (IMG) par le décret de loi 1997 (création des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal). 
Formation théorique et pratique dans le domaine de la pathologie fœtale et placentaire.

Responsables pédagogiques

Responsable pédagogique : Dr Sophie COLLARDEAU-FRACHON
Secrétaire pédagogique : Dr Fanny PELLUARD

Modalités d’inscription

Publics :

  • Les titulaires d'un diplôme français de docteur en médecine, 
  • Les médecins étrangers titulaires d'un diplôme équivalent, permettant l'exercice de la médecine dans le pays d'obtention 
  • Les internes en médecine et en chirurgie, les internes des filières médicales D.E.S. 
  • Les candidats jugés aptes à suivre l'enseignement par le directeur de l'enseignement et autorisés par le conseil pédagogique 

Nombre de participants : 30 personnes par an soit 60 personnes maximum

Tarifs :

  • 737 euros par an (Formation Initiale)
  • 1520 euros par an (Formation Continue)

Programme d’enseignement

L'enseignement théorique : 3 semaines (35 heures) par an. Cet enseignement est réparti en modules ou demi-modules.
L'enseignement pratique comporte :

  • des stages en laboratoire : réalisation d'au moins 50 examens fœtoplacentaires répartis sur 2 ans, dans au moins deux laboratoires figurant sur la liste en annexe. Pour ces stages pratiques, l'autorisation d'un responsable du diplôme est indispensable.
  • des travaux pratiques : présentation et étude de lames histologiques dans le cadre de chaque module.

Programme à télécharger

Validation

  • Un examen théorique en fin de 2ème année (comptant pour les 2/3 de la note globale), sous forme de QCM, questions rédactionnelles, cas cliniques.
  • Un mémoire sous la direction d'un responsable (comptant pour 1/3 de la note globale), soutenance en fin de 2ème année.
  • Assiduité au 6 modules de l'enseignement théorique.

Site web